Le Royaume-Uni va investir 2,7 Md€ dans son industrie de munition

Il est des signes révélateurs de la volonté forte d’un pays de reprendre les rênes de sa propre défense. Ces derniers mois, plusieurs annonces du gouvernement britannique de Boris Johnson vont clairement dans ce sens, comme l’investissement massif dans le programme Tempest, l’augmentation du budget de La Défense, et l’annonce d’une nouvelle classe de frégates, la Type 32, pour redonner à la Royal Navy son statut de première marine européenne. C’est précisément dans ce cadre que se situe l’annonce faite ce jour. En effet, le gouvernement britannique a annoncé qu’il consacrerait pas mois de 2,4 Md£, soit 2,7 Md€ au change actuel, pour la modernisation…

Lire l'Article

La Royal Navy conservera ses 2 navires d’assaut de la classe Albion jusqu’en 2033

On mesure mal, vu de l’extérieur, à quel point les armées britanniques étaient inquiètes de leur sort avant que le premier ministre, Boris Johnson, n’annonce une politique de renforcement des moyens de la Défense du royaume la semaine dernière, prenant le contre-pieds de plusieurs semaines, et mêmes plusieurs mois, de spéculations anxieuses. Parmi les nombreux sujets d’inquiétude qui entamaient le moral des militaires britanniques, le possible retrait anticipé du service des deux navires d’assaut HMS Albion et HMS Bulwark, n’était par le plus spectaculaire ou le plus médiatisé, mais il était probablement l’un de ceux qui pouvait le plus handicaper les capacités militaires réelles des…

Lire l'Article

Le Missile anti-navire franco-britannique ANL/Sea Venom prêt pour le service

Ce 17 Novembre, la Direction Générale de l’Armement a procédé, sur le site d’essais de l’ile du Levant dans le Var, à l’ultime essai du missile Anti-Navire Leger, ou ANL, désigné Sea Venom en Grande-Bretagne, ouvrant la voie à son admission au service dans la Marine Nationale et la Royal Navy. Ce missile est l’un des projets communs entre la France et la Grande-Bretagne lancés à l’occasion des accords de Lancaster House signés en 2010, avec le programme de missile anti-navire et de croisière FMAN/FMC et le programme de guerre des mines MMCM, qui lui aussi vient de passer une étape déterminante il y a…

Lire l'Article

La Défense Britannique verra son budget croitre de 24 Md£ les 4 prochaines années

La Grande-Bretagne est un pays de contraste, et sa classe politique, à l’image du climat, peut parfois réserver de grandes surprises. C’est ainsi qu’après 3 mois de rumeurs et de craintes portant sur le futur budget alloué à la Défense du Royaume, et des conséquences probables des axes stratégiques qui seront définis par la prochaine revue stratégique, le gouvernement de Boris Johnson a pris la decision d’engager un effort inédit depuis 30 ans outre-Manche pour redonner aux Armées britanniques les moyens d’assurer leurs missions. Concrètement, le budget des armées augmentera de 24 Md£ de manière progressive sur les 4 années à venir, un effort de…

Lire l'Article

Londres pourra-t-elle maintenir un pilote à bord de son chasseur furtif Tempest ?

Dans son dernier papier de recherche datant de juillet 2020, le chercheur spécialiste en puissance aérienne du prestigieux Royal United Services Institute (RUSI), Justin Bronk, a émis plusieurs recommandations qui permettraient, au regard des contraintes budgétaires qui pèsent sur la défense britannique, de maintenir une feuille de route crédible pour l’aviation de combat britannique et ainsi soutenir les capacités industrielles et stratégiques du pays. Parmi ses recommandations figure notamment l’idée selon laquelle, il serait préférable d’éluder la présence humaine à bord du futur chasseur de sixième génération Tempest et de « droniser » ce dernier : les gains à la fois économiques mais aussi opérationnels n’en seraient que…

Lire l'Article

La Grande-Bretagne Change Radicalement de Doctrine Stratégique

Depuis quelques mois, les déclarations venant de Londres au sujet de l’évolution des armées britanniques se succèdent, avec bien souvent des réductions drastiques des moyens, notamment lourds, de ses forces. Il est question en effet, de diviser par deux la flotte de F35B, ainsi que de réduire de 5 frégates la flotte de surface de la Royal Navy, et de mettre sous cocon les chars Challenger 2 et les Véhicules de Combat d’Infanterie Warrior de la British Army. Le gouvernement de Boris Johnson s’était, jusqu’ici, contenté d’indiquer que rien n’était aujourd’hui décidé quand aux arbitrages qui seront menés à l’issue de la Revue Stratégique en…

Lire l'Article

Le Royaume Uni va-t-il sacrifier sa défense sur l’autel du Covid19 ?

Depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale, la Grande-Bretagne disposaient, avec la France, des armées les plus expérimentées et les plus performantes d’Europe occidentale, s’appuyant sur une tradition militaire centenaire et une industrie de Défense performante et innovante qui aura donné naissance à de nombreux équipements et techniques qui encore maintenant, sont employés par les forces armées du Monde entier. Mais aujourd’hui, face à la crise Covid19 qui touche durement le Royaume-Uni, cette puissante composante de la Défense occidentale risque fort de se voir entamer de nombre de ses capacités, sur l’autel des économies budgétaires. En effet, dans le cadre de la Revue Stratégique…

Lire l'Article

La Grèce serait en discussion avec Londres pour des frégates Type 23 de la Royal Navy

La Marine hellénique souffre d’un manque cruel de frégates et de corvettes lourdes pour être en mesure de faire face à la montée en puissance planifiée de la Marine Turque, sur un théâtre aussi complexe que la Mer Egée. C’est la raison pour laquelle, en dépit de ses capacités budgétaires limitées, Athènes cherche, depuis plusieurs années, à acquérir de nouveaux navires, qu’ils soient neufs ou d’occasion. Il y a un mois, les autorités grecques et israéliennes ont annoncé la création d’une joint-venture en vue de construire la nouvelle classe de corvettes Themistocles, basées sur le modèle Sa’ar 72, du groupe israélien Israel Shipyards. Mais ces…

Lire l'Article

La mise en place d’un réseau 5G par Huawei pourrait mettre à mal la coopération militaire entre Londres et Washington

A priori, il n’y a aucun rapport entre le déploiement d’un réseau civil de télécommunication 5G et les accords de défense entre deux partenaires historiques comme le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Pourtant, dans un climat de guerre commerciale entre les USA et la Chine, l’administration Trump ne manque pas de faire pression sur son plus proche allié aussi bien que sur ses ennemis potentiels. Comme le rapporte le Telegraph, un certain nombre de Sénateurs américains souhaiteraient introduire dans le NDAA (National Defense Authorization Act) une clause interdisant le stationnement d’avions sur des bases d’un pays hôte faisait appel à des contractant à risque pour ses…

Lire l'Article

HMS Queen Elizabeth et porte-avions Charles de Gaulle : deux conceptions différentes du combat aéronaval

Le 29 avril dernier, le porte-avions britannique HMS Queen Elizabeth appareillait de Portsmouth pour une longue campagne d’essais en mer. Auparavant, tout l’équipage a été testé contre le coronavirus, afin d’éviter à la Royal Navy de connaître les mêmes déboires que l’US Navy ou la Marine Nationale. Cette campagne de tests devrait permettre de qualifier le porte-avions pour ses premiers déploiements opérationnels, attendus désormais pour l’année prochaine. Dès 2021, donc, la Royal Navy devrait à nouveau disposer d’une capacité aéronavale, pour la première fois depuis le retrait des avions Harrier en 2010. Le futur de l’aéronavale britannique se dessine donc autour de ses deux nouveaux…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR