Le Pakistan annule la commande d’hélicoptères T-129 turcs pour se tourner vers le Z-10 chinois

En 2018, l’industrie aéronautique turque avait obtenu un remarquable succès en signant avec le Pakistan la vente de 30 hélicoptères de combat T-129 ATAK, un hélicoptère de facture locale dérivé du A-129 Mangusta italien. Ce contrat de 1,5 Md$ était alors le plus important contrat à l’exportation jamais remporté par cette industrie, permettant à Ankara de nourrir l’espoir de se positionner comme un acteur international sur ce marché fermement détenu par les américains, européens et russes depuis plusieurs décennies. Avec l’intervention militaire en Syrie, et l’acquisition de batteries de systèmes anti-aériens S-400 auprés de Moscou, la Turquie a cependant, à partir de 2019, fait l’objet…

Lire l'Article

La Turquie s’enfonce dans le déni concernant ses programmes de défense

A force de vouloir jouer sur plusieurs tableaux à la fois, Ankara semble désormais voir les perspectives concernant ses ambitieux programmes de défense se heurter à la réalité des relations internationales. Ainsi, dans le cadre du programme T-FX visant à concevoir un chasseur bombardier de nouvelle génération pour remplacer les F-4 et F-16 les plus anciens, et qui escompte toujours produire un premier prototype d’ici 2023, le directeur des industries de défense turques, Ismail Demir, a annoncé le 4 décembre que le nouvel appareil serait propulsé, dans sa version initiale, par le réacteur F-110 de l’américain General Electric, le réacteur qui équipe notamment le F-16…

Lire l'Article

L’industrie Turque pourrait acquérir 50% du motoriste ukrainien Motor Sich

Dans un article du 12 mars, nous prédisions qu’à la suite de la nationalisation du motoriste aéronautique ukrainien Motor Sich décidée par le président Zelensky afin d’empêcher sa prise de contrôle par la société chinoise Skyrizon, Kiev pourrait se rapprocher d’Ankara dans ce domaine. En effet, le déficit d’activité industrielle de l’un correspondait aux besoins dans ce domaine de l’autre, l’industrie aéronautique Défense turque étant autonome dans de nombreux domaines, sauf dans celui de la motorisation, ce qui entrave nombre de ses programmes, aussi bien de drones que d’hélicoptères, d’avions de transport ainsi que le chasseur de nouvelle génération T-FX. Cette hypothèse semble désormais prendre…

Lire l'Article

Les nouveaux Hélicoptères de combat turcs T929 Atak 2 auront des turbines ukrainiennes

Comme nous le disions il y a quelques jours, la nationalisation du motoriste ukrainien Motor Sich afin de prévenir le groupe chinois Skyrizon de s’en emparer n’ira pas sans créer de sérieuses inquiétudes dans la région de Zaporizhia, où le groupe emploie la majorité de ses 20.000 collaborateurs. La crainte est forte en effet, que l’éviction du groupe chinois qui avait affiché de grandes ambition notamment en matière d’investissement, ne condamne à terme l’activité de l’ensemble du groupe, qui aujourd’hui peine sérieusement à trouver une activité suffisante pour maintenir les emplois. Dans ce même article, nous émettions deux hypothèses pour justifier la décision du président…

Lire l'Article

L’US Navy expérimente les drones pour la logistique à la mer

Selon les statistiques de l’US Navy, 90% des vols logistiques à la mer ayant mobilisé un hélicoptère H60 Seahawk ou un V22 Osprey ces dernières années ont été effectués pour transporter des chargements de moins de 50 livres, soit 25 kilos. Il s’agissait par exemple transporter des pièces de rechange critiques ou des médicaments. D’ou l’idée de confier ces missions à faible charge à un drone, bien plus économique et plus adéquate pour effectuer ce type de mission, selon le NAWCAD, pour Naval Air Warfare Center Aircraft Division de la base aéronavale de Patuxent River, dans l’Etat du Maryland. C’est ainsi que fin octobre, le…

Lire l'Article

Japon, Corée du Sud et Turquie vont-ils s’emparer du marché des chasseurs moyens 5G ?

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, 3 pays se sont traditionnellement partagés le marché des chasseurs légers en occident : la Grande-Bretagne (Vampire, Gnat, Harrier), la France (Mystère IV, Mirage III/F1/2000, Super-étendard) et les Etats-Unis (F86 Sabre, F104 Starfighter, F16). Etonnement, depuis prés de 30 ans, Grande-Bretagne et France semblent s’être définitivement tournées vers le marché des chasseurs moyens et lourds, avec les Tornado, Typhoon et Tempest d’un coté, et les Rafale et SCAF de l’autre. Il en va de même quand aux Etats-Unis, qui se contentent de moderniser la plate-forme F16 qui continue toutefois à caracoler en tête des ventes dans le…

Lire l'Article

Les drones turcs vont recevoir une liaison satellite et attirent les clients

Avec les munitions vagabondes israéliennes, les drones israéliens comme le désormais célèbre TB2 de Bayraktar ont incontestablement fait preuve d’une très grande efficacité lors du conflit dans le Haut-Karabakh, conflit durant lequel ils ont participé à l’élimination d’une grande partie des blindés et des fortifications arméniennes, et ce en dépit de la présence de moyens anti-aériens comme des batteries SA-8 d’origine soviétique. Ces succès ne font que confirmer ceux déjà enregistrés en Libye et en Syrie, théâtres sur lesquels ils auraient notamment obtenus d’importants succès contre des systèmes anti-aériens modernes comme le Pantsir S1 de facture russe, pourtant conçu pour lutter contre ce type de…

Lire l'Article

Dassault Aviation et Safran en tête des entreprises Défense ayant connu la plus forte progression en 2019

Comme chaque année, le site d’information Défense américain Defensenews.com a publié son classement des 100 plus importantes entreprises mondiales de Défense. Le classement 2020 (sur les chiffres 2019) offre relativement peut de changements majeurs vis-à-vis du classement de l’année précédente, et les Etats-unis restent les leaders incontestés dans le domaine, avec 7 entreprises parmi les 10 plus importantes et 41 entreprises présentes dans le classement. Les 5 principales entreprises de défense mondiales sont, bien évidemment, toujours américaine, menée par Lockheed-Martin, suivie de Boeing, General Dynamics, Northon-Grumman et Raytheon. La Chine conforte sa seconde place avec 2 entreprises placées dans le Top 10, et 7 entreprises…

Lire l'Article

Malgré leurs désaccords diplomatiques, la Russie et la Turquie pourraient coopérer autour de l’avion de combat TF-X

Il y a tout juste un mois, nous vous avons donné des nouvelles du programme d’avion de chasse de nouvelle génération mené en Turquie, le TF-X. Initialement conçu pour permettre à l’industrie aéronautique turque d’exploiter au sein d’un programme national les différents transferts de technologies obtenus auprès de divers fournisseurs occidentaux, le projet autour du TF-X a été profondément remanié ces derniers mois. En effet, les ambitions régionales de la Turquie sur le plan militaire, notamment en Syrie et en Libye, ont peu à peu isolé Ankara de certain de ses principaux soutiens européens. Washington a également mis un terme au contrat portant sur l’acquisition…

Lire l'Article

La Turquie va développer un nouvel hélicoptère d’attaque lourd

Les autorités turques ont signé avec les industries de Défense turques et le groupe Turkish Aerospace Indusdries, un accord pour la conception et la fabrication d’un nouvel hélicoptère d’attaque lourd de facture locale, dénommé ATAK 2.  Contrairement à son prédécesseur, le T-129 ATAK, un hélicoptère d’attaque léger très inspiré du A129 Mangusta de l’italien Agusta, le nouvel appareil devra reposer au maximum sur des technologies et savoir-faire locaux, tant pour garantir l’autonomie stratégique que la liberté d’exportation du nouvel appareil. Pour ce faire, le nouvel hélicoptère intègrera des technologies issues des programmes T-129 et T625, un hélicoptère polyvalent de classe 6 tonnes conçu à la demande…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR