La Pologne commande 48 chasseurs légers FA-50 à la Corée du Sud

En juillet dernier, Varsovie annonçait un accord globale avec Séoul pour un vaste partenariat en matière d’équipements de défense, portant notamment sur 180 chars moyens K2 Black Panther et 670 canons automoteurs K9 Thunder, ainsi qu’un ambitieux programme de coopération industrielle et de transfert de technologies. Outre les blindés, les autorités polonaises avaient également annoncé qu’elles étaient en négociation avec leurs homologues sud-coréennes pour acquérir 48 chasseurs legers FA-50 Golden Eagle, un avion de combat monomoteur biplace dérivé de l’appareil d’entrainement et d’attaque TA-50. De toute évidence, les négociations furent menées tambours battants, puisqu’à peine deux mois plus tard, Varsovie a officialisé cette commande pour une enveloppe de 3 Md$.

Pour Varsovie, il s’agit avant tout de retirer du service la quarantaine de Mig-29 et Su-22 d’origine soviétique et hérité de l’époque du Pacte du Varsovie encore en Service. Non seulement les tensions croissantes avec Moscou requièrent des appareils plus modernes afin de maintenir une posture suffisamment dissuasive, mais la maintenance des appareils devenaient complexe et très onéreuse, même si elle ne dépendait plus depuis longtemps de Moscou. En outre, le remplacement rapide d’une partie de ces appareils par les 12 premiers FA-50 Block 10 qui seront livrés dès l’année prochaine, permettra à Varsovie d’accroitre son soutien appuyé à Kiev, notamment en livrant davantage de pièces détachées pour maintenir la flotte de Mig-29 ukrainiens encore en service.

Les forces aériennes polonaises alignent encore une trentaine de MIg-29

Initialement, Varsovie souhaitait acquérir un lot de F-16 supplémentaires, alors que 48 appareils, dont 12 F-18D dédiés à la transformation des pilotes, constituent aujourd’hui la colonne vertébrale des forces aériennes polonaises. Toutefois, Washington et Lockheed-Martin n’étaient pas en mesure de livrer les nouveaux appareils à court terme, amenant Varsovie à se tourner vers Séoul, la Corée du Sud ayant accepté de flécher 12 appareils initialement destinés à ses propres forces aériennes vers Varsovie pour répondre à l’urgence opérationnelle. Les 36 autres chasseurs légers seront, quant à eux, livrés entre 2025 et 2027, ce d’autant que le petit chasseur asiatique offre des performances avantageuses proches de celles du Mig-29 qu’il remplacera.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR