Avec le destroyer 13DDX, la Marine Japonaise veut prendre une longueur d’avance dans le domaine des escorteurs navals

Les premières caractéristiques du destroyer 13DDX, le nouvel escorteur de la Marine japonaise qui doit entrer en service lors de la prochaine décennie, ont été rendues publiques à l’occasion de la conférence Naval Leaders’ Combined Naval Event 24 (CNE 24), qui s’est tenue à Londres à la fin du mois de mai,

Alors que la conception des nouvelles frégates New-FFM, une version allongée et mieux armées des frégates de la classe Mogami, a débuté cette année, la Marine japonaise a présenté son prochain destroyer, qui doit permettre d’achever la transformation des forces navales d’autodéfense nippones, pour répondre à l’évolution de la menace régionale, caractérisée par les flottes chinoises et russes, et par les missiles balistiques et de croisière nord-coréens.

Toutefois, bien davantage que de venir compléter la déjà impressionnante flotte de surface japonaise, au sein de la non moins impressionnante force navale d’autodéfense nippone, le destroyer 13DDX sera, en bien des aspects, le premier représentant d’une nouvelle génération d’escorteurs, ayant un coup d’avance sur les prochaines Constellation américaines, les DDx italiens, les F126 allemandes ou encore, les Type 83 britanniques.

Le destroyer 13DDX, premier représentant d’une nouvelle génération de navires de surface combattants ?

En effet, en bien des aspects, les choix de la Marine nippone, concernant les capacités attendues du destroyer 13DDX, ouvrent la voie à une nouvelle génération de navires de surface combattants, pour lesquels le missile ne représente pas l’alpha et l’oméga de l’efficacité opérationnelle.

Railgun Marine Japonaise
Le japon a l’un des programmes de Railgun les plus avancés aujourd’hui, ayant déjà effectués des tirs à partir d’une plateforme navale. Cela n’a pas empehcé Tokyo de rejoindre le programme de l’ISL franco-allemand à ce sujet.

Ainsi, toute l’architecture du nouveau navire, telle que présentée aujourd’hui, repose sur l’intégration de nouvelles capacités conçues spécifiquement pour répondre à cette évolution. Cela repose, en grande partie, sur un large panel d’armes énergétiques, puisque le destroyer 13DDX doit emporter, simultanément, un laser à haute énergie d’une puissance de 100 Kw, ainsi qu’un système de canon à micro-ondes, et un ou plusieurs canons électriques de type Railgun.

Tous ces équipements ont pour fonction d’assurer une bulle d’interception optimale contre les menaces émergentes, composées de missiles balistiques antinavires, de missiles de croisière supersoniques, de missiles emportant un planeur hypersonique, ainsi que contre la menace drone, qu’ils soient aériens ou de surface, FPV ou en essaim.

Le destroyer 13DDX ne négligera pas, pour autant, la plus-value spécifique des missiles, en particulier des missiles surface-air, puisqu’il en emportera deux types, l’un pour intercepter des menaces à moyenne et longue portée, l’autre composé de missiles à courte et très courte portée de type SHORAD.

Le navire emportera, enfin, des missiles hypersoniques antinavires et de frappe vers la terre, de croisière comme balistique avec planeur hypersonique, lui conférant des capacités de frappe et de projection de puissance qui sont hors de portée, aujourd’hui encore, des destroyers nippons. Des capacités de guerre électromagnétique et cyber complèteront cet arsenal offensif et défensif.

Nouveaux senseurs, propulsion électrique et automatisation au cœur du nouveau destroyer japonais

Pour mettre en œuvre ces systèmes, les destroyers 13DDX disposeront de nouveaux senseurs, et notamment d’un radar conçu pour suivre et engager les cibles manoeuvrantes à vitesse hypersoniques, à haute et très haute altitude.

destroyers 13ddx armements et systèmes
Présentation des capacités et équipements du destroyer 13DDX lors de la conférence CNE 24 – Le site navalnesw.com, présent sur place, a publié un article à lire à ce sujet.

Il reste 75 % de cet article à lire, Abonnez-vous pour y accéder !

Logo Metadefense 93x93 2 Croiseur et destroyer lourd | Actualités Défense | Armes et missiles hypersoniques

Les abonnements Classiques donnent accès aux
articles dans leur version intégrale, et sans publicité,
à partir de 1,99 €.


Pour Aller plus loin

1 COMMENTAIRE

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR