Airbus veut s’allier à Leonardo pour faire face aux hélicoptères de nouvelle génération américains

Le programme de l’US Army Futur Vertical Lift, l’un des composants du super-programme BIG-6, va sans le moindre doute profondément changer les caractéristiques technologiques des hélicoptères dans les décennies à venir, et surtout des performances attendues, aussi bien en terme de vitesse que de distance franchissable ou de capacité d’emport. Pour l’heure, FVL se compose du programme Futur Long Range Assault Aircraft, ou FLRAA, destiné à remplacer les H-60 Black Hawk, ainsi que du programme Futur Attack and Reconnaissance Aircraft, ou FARA, pour re-capitaliser la composante d’attaque et de reconnaissance que l’US Army a perdu avec le retrait des OH-58 Kiowa. Et qu’il s’agisse du…

Lire l'Article

5 pays européens s’associent pour concevoir le prochain hélicoptère multi-rôles moyen

Les hélicoptères européens sont, incontestablement, parmi les meilleures voilures tournantes au monde, et ce depuis plusieurs décennies. Au fil des concentrations industrielles et consolidations d’activité, deux grands groupes européens ont émergé dans ce domaine, le franco-allemand Airbus Hélicoptères et l’italo-britannique Agusta-Westland. Est-ce pour répondre à l’émergence de nouvelles technologies comme celles mises en oeuvre aux Etats-Unis dans le cadre du programme Futur Vertical Lift de l’US Army ? ou à l’arrivée prochaine de la Chine et de son Z-20 sur le marché international ? quoiqu’il en soit, ces 4 pays foyers des hélicoptères européens, l’Allemagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni, rejoints en cela par…

Lire l'Article

Peut-on developper un hélicoptère lourd à haute performance européen ?

Après plusieurs mois d’incertitude, les autorités allemandes ont annoncé mettre fin à la procédure visant à acquérir un hélicoptère lourd auprés des Etats-Unis pour remplacer sa flotte de CH-53 arrivant en limite d’âge. Bien qu’aucune information complémentaire sur les ambitions allemandes dans le domaine n’ait été donnée, il pourrait bien s’agir d’une opportunité unique pour que l’Europe se dote enfin d’un appareil de ce type, alors qu’elle représente, après les Etats-Unis, le plus important marché mondial occidental pour ce type d’aéronefs militaires. En effet, outre l’Allemagne, 5 armées européennes emploient aujourd’hui ce type d’appareils, l’Italie, les Pays-bas, l’Espagne, la Grèce et le Royaume-Uni. Quand à…

Lire l'Article

Le programme Futur Vertical Lift de l’US Army suscite un fort intérêt à l’exportation

Le programme Futur Vertical Lift, l’un des piliers principaux du super programme BIG 6 de l’US Army visant à redonner aux forces armées américaines l’avantage technologique et opérationnel sur les champs de bataille pour les décennies à venir, n’a pas encore franchit le cap industriel. Pourtant, selon le Pentagone, 8 pays partenaires des Etats-Unis auraient déjà fait parvenir à Washington une lettre d’intérêt concernant ces appareils à voilure tournante qui devraient entrer en service dans la seconde moitié de la décennie. Si les Etats-Unis sont coutumiers d’un certain intérêt international pour leurs programmes d’équipement de Défense, une telle réactivité est toutefois exceptionnelle pour un programme…

Lire l'Article

Les programmes européens de défense sont-ils dans le bon tempo technologique ?

Alors que les 3 grandes puissances militaires mondiales, les Etats-Unis, la Chine et la Russie, semblent être entrées dans une nouvelle course technologique aux armements, les industries européennes restent engagées dans des programmes dont le calendrier semble décalé vis-à-vis du tempo technologique donné par ces super-puissances. Or, si la contre-programmation peut être un outil de conquête de marché efficace, elle peut également avoir des conséquences très dommageables dans certaines circonstances, pour la pérennité même de l’industrie de défense européenne. Dès lors, comment peut-on analyser la stratégie européenne, ses origines et ses effets prévisibles à moyen et long terme ? Des programmes européens à contre-temps Depuis…

Lire l'Article

Avec l’Invictus, Bell mise sur la rusticité pour remporter le programme FARA

Bien souvent, la rusticité est considérée, dans les milieux industriels de défense comme dans les armées, comme une qualité liée au passé, qui s’oppose aux volontés de ruptures technologiques portées par la majorité des nouveaux programmes d’équipements de défense. Pourtant, le constructeur aéronautique Bell, finaliste des programmes FARA et FLRAA pour remplacer les hélicoptères de reconnaissance et de manoeuvre de l’US Army, semble remettre cette valeur au coeur de son argumentaire, particulièrement concernant son Bell 360 « Invictus » retenu par le Pentagone face au Raider-X de Sikorsky dans le cadre du programme FARA. Il faut dire que l’Invictus représente, en quelque sorte, l’antithèse de Raider-X. Là…

Lire l'Article

L’US Army sélectionne le Sikorsky Raider-X et le Bell 360 Invictus pour le programme FARA

L’US Army a annoncé hier 25 mars par un communiqué le nom des deux finalistes pour le programme Futur Attack and Reconnaissance Aircraft, ou FARA, destiné à remplacer les hélicoptères de reconnaissance OH-58 Kiowa Warrior et une partie des hélicoptères d’attaque AH-64 Apache. Comme pour le programme FLRAA (Futur Long Range Assault Aircraft) destiné à remplacer les hélicoptères de transport tactique UH-60 Black Hawk, ce sont les sociétés Bell avec son Bell 360 Invictus et Sikorsky, filiale de Lockheed Martin, avec le Raider-X, qui ont été sélectionnées. Les propositions de Boeing, Kareem Aircraft et AVX Aircraft / L3 n’ont pas été retenues. Par cette décision,…

Lire l'Article

En attendant le FARA, l’US Army commande de nouveaux hélicoptères légers UH-72 Lakota.

Des sources officielles américaines nous apprennent aujourd’hui qu’un contrat d’environ 120 millions de dollars avait été attribué à Airbus Helicopters USA pour la construction de 15 nouveaux UH-72A Lakota, version construite sous licence de l’hélicoptère biturbine léger H145. Ces 15 nouveaux appareils viendront s’ajouter aux quelques 412 UH-72 Lakota déjà produits à Colombus (Mississippi) pour les besoins de l’US Army, qui est aujourd’hui le principal opérateur mondial d’hélicoptères de la famille EC145/H145. Bien qu’il soit réservé à des tâches utilitaires et quasiment jamais déployé en dehors du territoire américain (à l’exception de quelques exercices EVASAN en Allemagne, notamment), l’UH-72 est aujourd’hui au cœur des capacités…

Lire l'Article

Boeing dévoile sa proposition pleine de promesse pour la compétition FARA

Boeing était le dernier des 5 entreprises autorisées à concourir pour la sélection initiale du programme FARA, pour Futur Attack and Reconnaissance Aircraft, à ne pas avoir officiellement présenté son concept. C’est par l’intermédiaire d’une vidéo et d’une rubrique sur le site Boeing que cette présentation publique a été faite ce mardi 3 mars. Sans grandes surprises vis-à-vis de nos déductions précédentes, Boeing se positionne sur un segment intermédiaire entre l’Invictus 360 de Bell et le Raider-X de Sikorsky, avec une offre qui se veut attractive, du point de vue technologique, mais aussi du point de vue budgétaire. Commençons par présenter ce que la firme…

Lire l'Article

La futur hélicoptère de reconnaissance et d’attaque américain est parmi ces 5 modèles

En 1982, en pleine guerre froide, le Pentagone décida de lancer la conception d’un nouvel hélicoptère de reconnaissance et d’attaque léger destiné à remplacer les OH-58 Kiowa de l’US Army, mais également les AH-1 Cobra du Marines Corps, et nombre de UH-1 Huey armés, équipants les 3 armées. Ce fut le programme RAH-66 Comanche confié à Boeing et Sikorsky. Initialement prévu pour être produit à 6000 exemplaires, cet appareil révolutionnaire et furtif, vit sa cible se réduire comme peau de chagrin avec l’effondrement du bloc soviétique, pour finalement ne viser que 600 exemplaires début 2000. Les retards, impasses technologiques et les ambitions excessives eurent finalement…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR