Avec les LHA classe America, l’US Navy renoue avec les porte-avions légers

Il y a quelques jours, le porte-aéronefs d’assaut USS America, première unité de la classe éponyme, a appareillé du port militaire de San Diego pour relever l’USS Wasp en mission dans le Pacifique occidental. Pour la première fois, le navire emporte à son bord 13 F-35 B du corps des Marines, ainsi que des hélicoptères V-22 Osprey et AH-1 Super Cobra, permettant d’utiliser le navire non plus en sa qualité de porte-aéronefs d’assaut, comme l’ont été les LHD des classes Wasp et Tarawa pendant des décennies, mais comme un porte-avions léger.

De manière standard, les 8 LHD de la classe Wasp en service dans l’US Navy emportent à leur bord 6 à 10 avions de combat Harrier II, remplacés depuis quelques années par des F-35 B Lightning 2 qui entrent progressivement en service dans l’US Marines Corps. Comme le Harrier, le F-35 B peut décoller et atterrir verticalement, ou sur une course de décollage très courte, grâce à sa tuyère orientable et à un soufflante d’équilibrage et de contrôle située en arrière du cockpit. De fait, contrairement aux F-35 C en service sur les porte-avions de la classe Nimitz et Ford, le F-35 B n’a besoin ni de catapulte pour décoller, ni de brins d’arret pour apponter.

Les capacités de décollage et d’atterrissage vertical ou court du F35B lui confère des capacités uniques pour être déployé à partir de porte-aéronefs et porte-hélicoptères ne disposant ni de catapulte, ni de brins d’arrêt

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR