Avec les LHA classe America, l’US Navy renoue avec les porte-avions légers

Il y a quelques jours, le porte-aéronefs d’assaut USS America, première unité de la classe éponyme, a appareillé du port militaire de San Diego pour relever l’USS Wasp en mission dans le Pacifique occidental. Pour la première fois, le navire emporte à son bord 13 F-35 B du corps des Marines, ainsi que des hélicoptères V-22 Osprey et AH-1 Super Cobra, permettant d’utiliser le navire non plus en sa qualité de porte-aéronefs d’assaut, comme l’ont été les LHD des classes Wasp et Tarawa pendant des décennies, mais comme un porte-avions léger.

De manière standard, les 8 LHD de la classe Wasp en service dans l’US Navy emportent à leur bord 6 à 10 avions de combat Harrier II, remplacés depuis quelques années par des F-35 B Lightning 2 qui entrent progressivement en service dans l’US Marines Corps. Comme le Harrier, le F-35 B peut décoller et atterrir verticalement, ou sur une course de décollage très courte, grâce à sa tuyère orientable et à un soufflante d’équilibrage et de contrôle située en arrière du cockpit. De fait, contrairement aux F-35 C en service sur les porte-avions de la classe Nimitz et Ford, le F-35 B n’a besoin ni de catapulte pour décoller, ni de brins d’arret pour apponter.

F35B du Marines COrps en atterissage vertical Analyses Défense | Assaut amphibie | Aviation de chasse
Les capacités de décollage et d’atterrissage vertical ou court du F35B lui confère des capacités uniques pour être déployé à partir de porte-aéronefs et porte-hélicoptères ne disposant ni de catapulte, ni de brins d’arrêt

Il reste 75 % de cet article à lire, Abonnez-vous pour y accéder !

Logo Metadefense 93x93 2 Analyses Défense | Assaut amphibie | Aviation de chasse

Les abonnements Classiques donnent accès aux
articles dans leur version intégrale, et sans publicité,
à partir de 1,99 €.


Pour Aller plus loin

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR